Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/08/2011

Variolites que l'on trouve..

Les passions les plus violentes nous laissent quelquefois 
du relâche, mais la vanité nous agite toujours
(Duc de la Rochefoucauld 1613-1680)

DSCN1557b.jpg

DSCN1571b.jpg

DSCN2011b.jpg

DSCN2009b.jpg

var4.jpg

DSCN2009bb.jpg


05/06/2011

les laisses de mer

C'est plus souvent par orgueil que par défaut de 
lumières qu'on s'oppose avec tant d'opiniâtreté
aux opinions les plus
suivies:
on trouve les premières places prises dans le bon parti,
et on ne veut point des dernières.

(Duc de la Rochefoucauld 1613-1680)

1DSCN5292b.jpg

2DSCN3378b.jpg

3DSCN4994b.jpg

4DSCN2344b.jpg

5DSCN5031b.jpg

6DSCN5261b.jpg


31/01/2011

Variolite (2)

1DSCN1359b.jpg

2DSCN1357b.jpg

3DSCN1354b.jpg

Merci à l'adresse de Monsieur Professeur J.P. Bard
pour la réponse à mes questions.

© J.P.Bard

En ce qui concerne les galets de variolites que l'on trouve parfois sur la plage de Maguelone voici quelques mots sur leur origine.
Tout d'abord les variolites sont des roches volcaniques sous-marines de composition basaltique; elles représentent des fragments (érodées et roulés par les cours d'eau) de la bordure de coussins de laves ( "pillow-lavas") épanchées dans ce que les géologues appellent la" vallée axiale des rides médio-océaniques" actuelles et fossiles. 

Dans ces dorsales, l'activité volcanique est en dominante sous-aquatique et rarement aérienne ( Islande); sous des tranches d'eau de 1000m ou plus les fractures qui jalonnent la vallée axiale sont empruntées par des émissions de laves basaltiques ( les "Mid Oceanic Ridge Basalts"= MORB) qui s'épanchent souvent ( mais pas toujours) sous l'aspect de tubes, de boudins, de coussins s'empilant progressivement les uns sous les autres pour donner les coulées " en pillow-lavas".Lorsque l'on examine un de ces coussins en section, il arrive parfois que l'on constate que leur bordure est constituée d'un verre volcanique "figé" alors que le coeur du coussin expose une lave contenant des petits cristaux en gerbe. Cela est du au fait que le coussin de lave basaltique s'est refroidi plus vite à sa bordure qu'en son coeur.

              
La bordure est donc vitreuse et après l'émission, le verre est le siège de la croissance de petits corps millimétriques à centimétriques plus ou moins
fibro-radiés ou concentriques, de minéraux de " basse température" comme de l'albite, de la chlorite,de l'épidote, de la calcite, etc.

Ces petits corps ovoïdes de "dévitrification" forment alors les "pustules" ou "varioles" de la bordure des coussins de lave.
Ceci étant, pourquoi des "variolites" à Maguelone. Sûrement pas parce qu'il y a ici une ride océanique ou un plancher marin constitué de croûte océanique ! Non. La réponse est la suivante: - il y a près de 6000 ans, à la fin de la dernière grande glaciation quaternaire,le Rhône avait un gros " bras" ( le bras dit de St Ferréol) qui passait à la hauteur de Maguelone ( les étangs n'existaient pas encore) pour aller rejoindre la côte méditéranéenne qui devait être à plus de 100km de l'actuel rivage ! Au cours de ces 6000 dernieres années , petit à petit, ce grand bras du Rhône s'est déplacé vers l'EST en oubliant ses dépots fluviatiles derrière lui et en déplacant les ramifications et lagunes de son delta. Il se trouve que ce fleuve transportait des galets issus des Alpes mais aussi du Massif Central. 

Lorsque l'on fixe son attention sur les galets de variolite on constate que ceux ci sont présents dans les terrasses rhodaniennes jusqu'au Sud d'Avignon, à l'embouchure de la Durance. Si l'on monte vers Orange, Montélimar, il n'y a plus de galets de variolite. Par contre ces derniers sont très fréquents dans le lit de la Durance et on les trouve jusqu'à la source de cette rivière c'est à dire au Mont Genèvre. Là, la montagne est constituée par un énorme " paquet " de roches vertes" d'origine océanique et ces roches contiennent des pillow-lavas fossiles en cours de dégradation par l'érosion.
Ce paquet de roches vertes est un témoin très déformé et tectonisé d'un morceau de croûte océanique ( les géologues disent qu'il s'agit "d'ophiolites") qui s'est fait prendre en sandwich dans la zone de "suture" correspondant à la fermeture d'un ancien océan ( la Téthys). 

Les Alpes sont nées de la fermeture de cet océan et de la collision de grandes masses continentales, tout comme l'Himalaya (rencontre de l'Inde avec l'Asie) Voila ce que je crois savoir sur les "VARIOLITES" de Maguelone; ce sont des roches qui ont environ 120 à 140 millions d'années( Jurassique à Crétacé inférieur) et qui sont des témoins d'une croûte océanique...... 

Bonne récolte Respectueusement votre Pr. Jean-Pierre Bard. http://membres.multimania.fr/bard/

un autre site sur les variolites : http://www.variolite.fr

4DSCN1365b.jpg

5DSCN1370b.jpg

6DSCN1367b.jpg